Voyages en Asie

Accueil > Voyages en Asie

Nos destinations voyage en ASIE


 

L'Asie, destination soleil levant

De l’Anatolie à la mer de Chine, de l’Himalaya aux plages de la mer d’Andaman, l’Asie, si différente, revêt une multitude de facettes qu’une seule existence ne suffirait à explorer.
On peut toujours rêver et se répéter des mots magiques et pleins de saveurs.
Mais attention, un mot peut en cacher un autre !
A peine aurez vous prononcé le mot «hindouisme» que ce seront des nuées d’Apsaras qui viendront à votre esprit et vous vous retrouverez bientôt dans les temples d’Angkor qui éveilleront à leur tour d’autres images.
L’empire Khmer ou les rives du Mékong qui débouchent plus à l’est en mer de Chine…
De là, votre imagination trouvera sans doute bien le moyen de vous embarquer pour les iles et continuer un voyage sans fin vers un autre archipel au-delà des Indes…
Tanah Air Kita, volcans actifs, Bali…
A moins que du Mékong, vous ne préfériez revenir plus à l’ouest et vous perdre dans les ruines de Bagan et naviguer sur l’Irrawaddy !

Et, pourquoi pas, partir plus loin, vers la route de la soie et sur les traces de Tamerlan.
Ou ailleurs encore… en baie d’Halong ou dans les montagnes kirghizes, dans le désert du Rajasthan ou au pied de l’Himalaya, dans les Backwaters, le Ratanakiri ou dans une cité souterraine hittite.
Encore et toujours poussés vers d’autres cultures, vers d’autres paysages, voyage passion…
Rêver c’est déjà voyager !

Quelques idées de voyages en ASIE


 

INDE

Vous ne pourrez pas visiter toute l’Inde en deux semaines, deux mois ou même plusieurs années. Si vous n’êtes pas inquiet de la surcharge émotionnelle que vous ne manquerez pas d’éprouver, tentez l’aventure ! L’Inde est faite pour vous.

Rajasthan

Pour le nord de l’Inde, privilégiez le Rajasthan, pays des forteresses, des palais et des villages. La magie du Rajasthan réside dans ses paysages quasi désertiques et dans son riche passé. En effet, certaines parties de cet état semblent encore perdues dans le temps.

Il y a de nombreuses raisons pour visiter le Rajasthan. Découvrir des dunes de sable sous un ciel azur ou errer parmi les ruines d’un fort colossal, chaque expérience a son propre parfum. Le Rajasthan abrite le plus grand nombre de forts et de palais en Inde. Ils témoignent ainsi de son glorieux héritage. La magnificence architecturale de ses structures est envoûtante.

Vous pourrez explorer les couloirs du fort Mehangarh à Jodhpur, vous émerveiller devant la beauté fabuleuse du fort Amer et visiter le City Palace de Jaipur. Vous pourrez aussi découvrir le Rajasthan des lacs. Bien sûr, le lac Pichola, dans la ville d’Udaipur, jouit d’une popularité inégalée. Il abrite deux îles, Jag Niwas et Jag Mandir. Naiviguer sur ses eaux permet de contempler des façades majestueuses et de profiter d’un moment de quiétude hors du commun.

Le Rajasthan est sans nul doute l’un des principaux états culturels de l’Inde. Les habitants sont parés de costumes aux couleurs vives appelés “angarakha” et “Ghaghara”.

Cuisine du Rajasthan

Le Rajasthan est aussi une expérience culinaire. Région soumise au manque de légumes et d’eau, la cuisine s’est donc naturellement orientée vers des plats et ingrédients innovants qui peuvent se conserver plusieurs jours. L’utilisation de lentilles sèches, de haricots, de lait de baratte (fermenté) est courante dans la cuisine qui, par conséquent, possède une saveur particulière. Curcuma, coriandre, cardamome, cumin, cannelle, safran, origan, laurier, baies et poivre sont couramment utilisées pour leurs saveurs mais aussi pour leur vertus digestives et antiseptiques.

Kerala

Le Kerala est un autre aspect intéressant de l’Inde, pays aux facettes multiples. Nous sommes ici dans le sud et partout, contrairement au Rajasthan, la végétation est luxuriante. On y trouve des plages, des montagne, une nature omniprésente, la vie sauvage, la culture, l’art et l’Ayurveda. Dans les backwaters, les houseboats vous permettront de profiter de la vraie beauté de la nature et de scènes de vie et rencontres authentiques. C’est vraiment une expérience intéressante que de se laisser porter lentement par les eaux dans un décors de rêve.

Mais, le Kerala c’est aussi la faune. Des sanctuaires comme le parc de Periyar qui permet l’observation d’éléphants, ou le sanctuaire d’oiseaux de Kumarakum raviront les amateurs de vie sauvage.
Le Kerala est aussi une destination unique pour les amateurs de relaxation. Au Kerala, de nombreux lieux sont donc conçus pour offrir diverses thérapies de relaxation par la méthode traditionnelle de l’Ayurveda.

Avec l’une des plus longues lignes côtières de l’Inde, le Kerala offre des paysages somptueux depuis ses sommet des collines. Les coucher et lever du soleil sur les plantations de thé, de café et d’épices et les immenses champs sont autant spectacles à ne pas manquer.

Cuisine du Kerala

L’influence étrangère sur la cuisine du Kerala est assez marquée. La cuisine Moplah de la région de Malabar a une saveur particulière empruntée aux commerçants qui visitaient régulièrement la région. La cuisine du Kerala est marquée par l’utilisation de noix de coco, riz, tapioca et d’épices comme le clou de girofle, la cannelle et le gingembre. Il existe une multitude de plats végétariens. De part sa situation géographique littorale, la cuisine du Kerala fait la part belle aux produits de la mer. Le poisson, les crevettes, les moules et les crabes y sont régulièrement consommés.

SRI LANKA

Située au large de la pointe sud-est de l’Inde, le Sri Lanka déroule son paysage de terres ondulées et de montagnes dans le sud. Les cinghalais, qui peuplent majoritairement, Sri Lanka sont d’origine indo-aryenne et viennent initialement de l’Inde voisine. Leur migration date du 5eme siècle avant J.-C. Les tamouls représentent l’autre partie de la population et sont également originaires d’Inde avec une arrivée plus tardive.

Colonie portugaise, hollandaise puis britannique en 1802, l’île abrite par conséquent les traces de ses multiples colonisations. Le Sri Lanka est connu sous deux noms. Le premier est “perle de l’océan Indien”, en raison notamment de sa biodiversité qui est la plus la plus élevée d’Asie et également de part son exportation de pierres précieuses. La seconde, la “perle de l’Inde” en raison de sa forme de larme au large des côtes indiennes. Les montagnes du centre-sud s’élèvent à plus de 2.400m d’altitude et offrent de superbes paysages alors que le nord de l’ile est plutôt plat.

Le Sri Lanka ne couvre qu’une superficie de 25 332 km². Cependant, sa faune est incroyablement diversifiée. On y trouve 123 espèces de mammifères (dont des éléphants, léopards et crocodiles), ainsi que 450 espèces d’oiseaux. Il est également possible de pouvoir observer sur la côte sud des baleines de novembre à avril.

Si vous aimez le thé, sachez que le pays en est un gros producteur. Amené initialement de Chine par les britanniques, le thé est devenu si important au Sr Lanka qu’il permet de faire vivre plus d’un million de personnes de nos jours. Mais ce n’est pas tout… Sri Lanka est aussi célèbre pour sa cannelle. Certains disent même que cette épice est originaire de l’ile. Par conséquent, le Sri Lanka est l’un des principaux exportateurs de cannelle au monde.

Au niveau culturel, les nombreux dagobas, temples et monastères qui parsèment l’île sont extrêmement bien conservés. Par conséquent, L’UNESCO à classé pas moins de 6 sites du Sri Lanka sur la liste du patrimoine culturel mondial. Polonnaruwa, Anuradhapura, Dambulla, Sigiriya, Kandy et Galle font partie de cette liste. Il est également à noter que deux sites au Sri Lanka sont aussi classés au patrimoine mondial naturel : les hauts plateaux du centre de Sri Lanka et la réserve forestière de Sinharaja. 8 sites UNESCO sur 65.610km2 est vraiment quelque chose d’exceptionnel !

Cuisine Sri-lankaise

Le Sri Lanka n’est pas seulement un pays de culture, de faune et de paysages mais aussi le pays des currys et du riz. La cuisine sri-lankaise ressemble évidemment à celle du sud de l’Inde, mais elle a son propre goût et ses propres saveurs. Ici, Inde, l’Europe, l’Arabie, l’Afrique et le monde malais ont apporté leurs cuisines ainsi que différents styles et techniques de cuisson.

NEPAL

Le Népal est un pays aux habitants amicaux et attachants, où les divinités se mêlent aux mortels et où l’on trouve de magnifiques temples, monastères et monuments historiques à presque tous les coins de rue. C’est le pays de Sagarmatha, la “déesse mère du monde”, de l’emblématique mont Everest et de ses homologues qui forment l’Himalaya.
De huit des quatorze plus hautes montagnes du monde aux plaines florissantes du Teraï de Jhapa, vous pourrez admirer les merveilles de l’Himalaya et de ses contreforts. La beauté saisissante du Népal est à son apogée à Pokhara où l’air pur, la toile de fond spectaculaire des pics enneigés de la chaîne des Annapurna et le lac serein font de cette destination “le joyau de l’Himalaya”.

La jungle népalaise

Le Népal, c’est aussi la jungle ! Chitwan, signifie ainsi tout simplement le “cœur de la jungle” . Ce site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO abrite de nombreux animaux en voie de disparition, comme le rhinocéros à une corne, le tigre du Bengale, le crocodile gavial et le dauphin du Gange.

Kathmandou

Un voyage au Népal ne serait évidemment pas complet sans l’exploration de la fascinante vallée de Katmandou. Composée des trois anciennes villes de Katmandou, Patan et Bhaktapur, la vallée abrite sept sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO ainsi qu’une myriade de monuments, de sculptures et de temples.Le Népal est un pays de contrastes. Des richesses naturelles spectaculaires se combinent à une culture dynamique et à une riche histoire.

Faune et flore

Avec son vaste éventail d’altitudes, le Népal abrite également une grande variété d’espèces végétales et animales, dont plus de 300 espèces d’orchidées. Avec plus de 800 variétés d’oiseaux, il compte près de 10 % des espèces aviaires du monde.
Le Népal est une destination merveilleuse, adaptée par ailleurs aux familles, qui offre une gamme d’activités pour tous, des safaris aux randonnées dans la nature accessibles à tous jusqu’aux trekking en altitude, les options sont nombreuses.

BIRMANIE

Niché aux confins de l’Asie du Sud-Est, le Myanmar est un vaste pays, riche de traditions, de mets délicieux et de sites magiques.
Comme beaucoup de délicieux voisins du Myanmar, la cuisine de ce pays est une fusion de saveurs, d’ingrédients et de plats qui se sont réunis pour faire de ce pays l’un des plus convoités par les gastronomes.

En randonnée en Birmanie

Les visiteurs n’ont pas besoin d’être des trekkeurs passionnés pour entreprendre la route de Kalaw au lac Inle à pied. C’est une expérience extraordinaire qui vous fera rencontrer, sur les chemins, des locaux affairés à leurs occupations quotidiennes.

Architecture en Birmanie

Yangon, bien que réputée pour sa délicieuse cuisine de rue et l’ambiance cool de sa ville, attire des visiteurs du monde entier pour admirer certaines des pagodes les plus étonnantes du pays. Les deux plus célèbres d’entre elles sont la pagode Sule et la pagode Shwedagon.

La pagode Shwedagon est tout aussi étonnante, si ce n’est plus que sa structure religieuse concurrente. Datant de plus de 2 500 ans, elle est considérée comme l’une des reliques les plus sacrées du pays. Les visiteurs peuvent passer quelques heures à serpenter sur ses terres sacrées, à prendre des photos et à attendre le coucher du soleil pour obtenir certaines des vues les plus étonnantes de cette pagode bouddhiste.

Aucun habitant n’est plus accueillant que ceux du Myanmar. Que les visiteurs se trouvent dans le centre-ville de Yangon ou dans la jungle sur le chemin du lac Inle depuis Kalaw, pas un seul habitant n’est hostile aux visiteurs étrangers qui traversent le pays. Lorsque les visiteurs ont l’air un tant soit peu perdus, les habitants sont connus pour accourir dans l’espoir de leur offrir un coup de main. De nombreux habitants abordent souvent les visiteurs dans l’espoir de pratiquer leur anglais. Pas d’arnaques, pas d’astuces : juste des Myanmarais sympathiques qui cherchent à discuter.

Survol de Bagan en montgolfière

Bien que faire le tour des milliers de temples et de pagodes de Bagan à soit certainement une expérience mémorable, l’une des façons les plus impressionnantes de voir les temples est de faire un survol en montgolfière de la plaine. Ainsi, vous pourrez admirer la zone archéologique de Bagan depuis le ciel. C’est une expérience extraordinaire.

La Birmanie et marchés animés

Les marchés sont certainement des entités populaires en Asie du Sud-Est, et si les pays voisins battent les marchés du Myanmar en termes de taille, ils ne peuvent pas rivaliser en termes de trouvailles uniques dans ces bazars. Il existe une pléthore de marchés alimentaires authentiques dans tout le pays.
C’est la route la moins fréquentée
Le tourisme se développe lentement mais sûrement au Myanmar. Les voyageurs voudront donc s’y rendre, et vite, avant que le pays ne perde son authenticité.

CAMBODGE

Le Cambodge est principalement connu pour abriter les temples d’Angkor Wat mais ce pays d’Asie du Sud-Est, comme nous allons l’évoquer, a plus bien plus à offrir à ceux qui prennent leur temps pour visiter ses terres.

Angkor et sa région

C’est bien sur la principale attraction du Cambodge. Proches de la ville de Siem Reap, les temples de la période angkorienne sont si majestueux qu’on peut les considérer est comme l’un des sites antiques incontournables du monde. A eux seuls, il justifient par conséquent un voyage au Cambodge. Construite entre 802 et 1432 après J.-C., Angkor fut la plus grande ville du monde à l’époque médiévale. Les rois khmers, à cette époque s’efforcent alors de surpasser leurs prédécesseurs par l’élégance et la qualité de leurs constructions. Le temple d’Angkor Vat est le plus grand édifice religieux du monde. Le site est tellement vaste que 3 jours peuvent s’avérer nécessaires pour l’explorer.

Le lac Tonle Sap

Tout proche de Siem Reap (Angkor), le lac Tonle Sap est le plus grand lac d’eau douce d’Asie du Sud-Est. Le lac est réputé pour être l’un des écosystèmes les plus actifs de la planète Vous y trouverez un nombre important d’espèces sauvages dont de nombreux oiseaux. Par ailleurs, ses communautés locales vivant sur des villages flottants sont également un point fort de cette région qui est pour nous incontournable.

Le lac fait 250 km de long et 100 km de large à son point le plus large. Étonnamment par rapport à sa taille, il est en peu profond. De la saison sèche à la saison des pluies, son niveau d’eau change continuellement en fonction des précipitations. Les maisons sur pilotis sont donc conçues pour résister aux fluctuations de la taille et de la profondeur du lac.

Entre les mois de novembre et mai, le courant du Tonle Sap se dirige vers le Mékong, en direction de Phnom Penh. Par contre dès le mois de mai le cours change de direction et remonte alors vers le lac. C’est une particularité remarquable de cette région lacustre.

Phnom Penh

La capitale du Cambodge est le cœur économique du pays. Cette ville, il y a quelques années encore, cahotique et dont de nombreuses rues n’étaient pas encore digne d’une capitale est devenue l’une des villes les plus dynamiques d’Asie du Sud-Est. De nombreux sites historiques permettent de découvrir l’histoire moderne et ancienne du Cambodge.

Ainsi, le musée national abrite de nombreuses sculptures khmères qui retracent l’histoire du pays depuis l’époque pré-angkorienne jusqu’aux rois d’Angkor. Le palais royal offre quand à lui de magnifiques exemples d’art traditionnel.

Phnom Penh est aussi connue pour ses marchés. Ce seront d’inoubliables occasions pour vous immerger dans les saveurs du Cambodge. Déambuler parmi les étals des marchés est une expériences déroutante et haute en couleurs.

Le Ratanakiri

C’est l’arrière-pays du Cambodge. Parc conséquent c’est aussi le mieux préservé du tourisme de masse. Les interminables pistes de terre rouge de la région nord-est du pays mènent à des villages de minorités ethniques et feront votre bonheur si vous faites partie des voyageurs un peu aventuriers !

La « capitale » du Ratanakiri est Banlung, un bourg située dans un plateau hautes terres et proche de la frontière du Vietnam. Cette province possède également un frontière avec le Laos au nord et avec la province du Mondulkiri au sud.

Peu peuplée par rapport au reste du pays, le Ratanakiri est réputée pour sa beauté et ses richesse en ressources naturelles. Collines et montagnes ondulées, lacs, rivières et rivières et chutes d’eau composent harmonieusement le paysage. La foret est plus dense au nord et elle reste très riche en faune et en en flore. Vous l’aurez compris, la province du Ratanakiri offre les meilleures possibilités d’écotourisme et de rencontres authentiques au Cambodge.

La province est aussi l’un des meilleurs endroits du Cambodge pour la randonnée avec des possibilités de passer une nuit dans des villages isolées (et sans aucun confort) et de pouvoir parfois découvrir ses éléphants, gibbons, ours et tigres… Le Ratanakiri est aussi idéal pour faire de belles baignades dans ses lacs et chutes d’eau pouvant aussi ponctuer de pauses rafraichissantes des journées qui peuvent être très chaudes.

Vietnam

Le Vietnam est bordé par le golfe de Thaïlande, le golfe du Tonkin et la mer de Chine méridionale. Ses voisins sont le Cambodge, la Chine et le Laos. La géographie se compose de collines et de montagnes boisées dans le nord. Ses hauts plateaux et ses régions de forêts tropicales accueillent une faune exotique.

Dans le centre du Vietnam vivent de nombreuses minorités ethniques. C’est également là que se trouve l’ancienne ville impériale de Hué.
Dans le Sud, le delta du fleuve Mékong est le principal point d’intérêt. Composé de rizières et de rivières cette régions regorge de faune mais aussi de sites historiques et de paysages incroyables.
Le Mékong dans sa partie basse se divise en 9 branches (d’où le nom de rivière des neuf dragons que lui donnent les locaux). La vie, plus nonchalante que dans le nord se déroule de manière adaptée à la géographie. Tout est organisé ici autour de l’eau.

En dehors des bouillonnantes Hanoï et Ho Chi Minh, le Vietnam est un pays à la beauté naturelle attrayante et à la vie villageoise tranquille. Aujourd’hui, ce pays plein de grâce reste une destination de voyage exceptionnelle.

Architecture au Vietnam

L’architecture reflète la culture et l’histoire vietnamienne. Influencée par les styles chinois et occidentaux à l’époque coloniale, le raffinement de l’architecture du Vietnam traditionnel est présent dans le vieux quartier de Hanoi ainsi que dans une multitude de temples et de pagodes et de villages anciens à travers tout le pays.

Cuisine Vietnamienne

Il serait difficile de parler du Vietnam sans évoquer sa cuisine. Vous aimez la nourriture saine et légère ? Grâce à l’utilisation de riz, d’herbes et de légumes frais, et avec un emploi minimal d’huile, la cuisine vietnamienne doit être parmi les plus saines au monde.

Si le riz joue un rôle essentiel dans l’alimentation, comme partout en Asie, le Vietnam est aussi un pays de nouilles. Consommées au petit-déjeuner, au déjeuner et au dîner, humides ou sèches, dans la soupe, elles sont fabriquées sous différentes formes et épaisseurs à partir de blé, de riz et de haricots. Piment, basilic, coriandre, menthe et citronnelle se marie harmonieusement et raviront votre palais.

Les Vietnamiens sont très hospitaliers. Ils font de leur mieux pour être attentifs et hospitaliers. Cette hospitalité est réellement traditionnelle. Si, lorsque nous, étrangers, la première chose que nous notons est le sourire, ce n’est qu’une facette de leur personnalité. Leur gentillesse est profonde et, pour un pays autant meurtri par le passé, elle nous parait même extraordinaire !

Indonésie

Tout d’abord, il convient de se rappeler que l’Indonésie est un archipel et comprend environ 17.500 îles ! C’est le quatrième pays le plus peuplé au monde. Le pays partage des frontières terrestres avec la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Timor oriental et la Malaisie. Singapour, les Philippines, l’Australie, Palau et les îles Andaman et Nicobar sont également ses voisins.

Une terre de commerce

Importante région commerciale depuis le VIIe siècle l’Indonésie est marquée par le commerce. L’histoire de l’Indonésie a été influencée par des puissances étrangères attirées par ses ressources naturelles. Après trois siècles et demi de colonialisme néerlandais, l’Indonésie a obtenu son indépendance après la seconde guerre mondiale.

Des centaines de groupes ethniques et linguistiques composent cette mosaïque indonésienne. La devise nationale de l’Indonésie est par conséquent “Bhinneka Tunggal Ika”, ce qui signifie « unité dans la diversité ». Malgré sa population importante, l’Indonésie possède de larges zones de nature sauvage et abrite le deuxième plus haut niveau de biodiversité au monde. En dehors des grandes villes, la nature est omniprésente lors d’un voyage en Indonésie.

Architecture en Indonésie

L’architecture de l’Indonésie est diverse. Elle reflète le melting-pot de cultures qu’a été l’Indonésie au cours des siècles passés. On y retrouve des influences chinoises, arabes, européennes et indiennes mélangées ainsi que des motifs ethniques traditionnels. Globalement, ont peut diviser l’architecture indonésienne en 3 courants distincts.

Premièrement, l’architecture traditionnelle. Les maisons sont connues sous le nom de Rumah Adat et sont faites de fibres, de bambou et de bois. Elles sont bâties sur pilotis ce qui correspond bien au climat chaud et humide du pays. Ainsi, ce type de construction protège les biens de l’humidité et réduit le risque de maladies transmissibles par l’eau. Par ailleurs, ce type de maisons possède une bonne capacité de résistance aux ondes de choc.

En deuxième lieu, on peut parler d’architecture « religieuse ». Les influences les plus importantes sont celles du bouddhisme et de l’hindouisme. A titre d’exemple, Prambanan à Yogyakarta est considéré comme le plus bel exemple d’architecture hindoue dédiée à la Trimutri. La Trimurti est le culte de Brahma, Vishnu et Shiva. La religion pratiquée à Bali et Java est à dominante hindoue. Au XVe siècle l’islam s’implanta en Indonésie et l’architecture des mosquées a incorpora des saveurs locales.

Enfin, Il existe aussi en Indonésie une architecture coloniale bien conservée. Les Hollandais durant leur colonisation ont combiné des éléments locaux à leurs bâtiments. L’influence classique et gothique se ressent bien avec l’inclusion d’éléments et colonnades et vérandas. Les églises catholiques de Java, la cathédrale de Jakarta et l’église de Semarang en sont de parfaits exemples.

Cuisine Indonésienne

La nourriture indonésienne est fortement influencée par la cuisine chinoise. Le nasi goreng, par exemple, est issu d’une tradition chinoise consistant à faire frire les restes de riz. Les plats d’origine chinoise ont été assimilés par les indonésiens à tel point qu’aujourd’hui eux-même pensent que leur cuisine est tout à fait particulière, ce qui n’est pas vraiment le cas. Au fil du temps, la cuisine chinoise s’est fondue dans la cuisine indonésienne et est finalement devenue une partie de la culture de la société indonésienne. La cuisine indonésienne n’en reste pas moins excellente.

Un repas indonésien typique se compose de riz cuit à la vapeur et d’un ou deux plats principaux à base de poisson, de viande, de poulet ou de légumes, incluant parfois une soupe. L’un des plats les plus populaires en Indonésie est le Satay qui se sert avec de la sauce aux cacahuètes… et cela rappelle, pour le coup… la Thaïlande ! Chaque ethnie du pays possède ses propres recettes souvent guidées par la géographie et le mode de vie. Ainsi, la cuisine dans la région de Padang à Sumatra utilise beaucoup de piment et d’épices car ses habitants vivent sur de hautes terres et que la température est moindre alors qu’à Java, la cuisine est plus sucrée.

Enfin, le sambal et le krupuk… Ce sont les accompagnements indispensables des plats en Indonésie. Le sambal est une sauce, la plupart du temps assez épicée. Sa composition varie elle aussi énormément en fonction des régions et produits disponibles localement sur les marchés. Les kupruks quant à eux sont tout simplement des chips de crevettes.

En conclusion

Nous espérons que tout cela aura éveillé vos sens et également vous retrouver prochainement pour votre voyage en Asie !